Voyez comment la facilitation graphique permet une visualisation facilitant vos réunions et permettant une cohésion de vos équipes.

De manière plus académique et selon la Communauté des Praticiens de ce métier, « la facilitation graphique est la visualisation au service des interactions », dont l’objectif est de faciliter l’appréhension de sujets complexes par leur nature ou par la forme qu’ils prennent habituellement en proposant une visualisation adaptée. Pour bien comprendre, prenons l’exemple d’une réunion d’équipe, où l’Ordre du Jour est affiché sous forme de poster avec des graphiques simples de sujet, problématique et livrable attendu, avec des illustrations colorées et impactantes.

Imaginons ensuite qu’au fil de la réunion et des interventions de chacun, des illustrations viennent poser les différents points d’étapes déjà vus, les problématiques et les pistes de résolution évoquées. Ce qui est intéressant dans ce processus c’est la partie collaborative où les interactions de chacun vont prendre forme et couleur pour faire émerger des pistes collectives, accompagnées par des visuels engageants, qui reflèteront des idées, voire (et c’est un point de cohésion fort), des valeurs communes.

Il y a un bénéfice collatéral immédiat avec cette représentation graphique : c’est le résumé en un panneau de tout ce qui aura été abordé, agencé selon une grammaire et un vocabulaire spécifiques… comme pour les mots. Transposons maintenant ce format à des conférences ou à des keynote. L’événement prendra une tournure bien plus interactive, surtout avec l’intervention d’un scriber, facilitateur qui transformera, en simultané, les mots du conférencier en images, de façon ludique, humoristique ou corporate. Effet intégratif garanti !

Un outil de cohésion extrêmement puissant

Il n’est plus à prouver que dans une équipe, si chacun intervient, donne son avis, commente ou explore de nouvelles idées, son implication devient naturelle, surtout si elle est reconnue (posée en image par exemple…) et exploitée avec le reste de l’équipe. Or pour les managers, l’engagement des salariés est un sujet complexe, qui peut devenir problématique si ces derniers ne montrent pas de signe d’intégration des valeurs de l’entreprise.

La facilitation graphique devient alors un outil de cohésion extrêmement puissant, puisqu’à travers le dessin qui se co-construit, chacun s’exprime, c’est un moment décloisonné, où les lignes hiérarchiques sont plus mobiles – et c’est un autre grand intérêt de cet outil.

En effet, la créativité est un territoire d’expression assez peu exploité dans l’entreprise, bien qu’elle permette de faire émerger de véritables évolutions. Ainsi, avec la facilitation graphique, les créatifs de l’équipe vont s’en donner à coeur joie et peut-être résoudre des problématiques que les plus analytiques n’avaient pas vues, une fois celles-ci mises en images… Et c’est bien que les rôles s’inversent ! Ainsi, les personnalités se découvrent, les points de force émergent et l’équipe se voit sous un autre angle, dans des moments de partage et de discussion… et tout cela grâce à des dessins… aussi simples à expliquer que si l’on avait 4 ans…

Marina PERE, publié le 4 mars 2020 par Cadre & Dirigeant Magazine
Venez nous rejoindre pour un Party de neurones

Partagez !

Faites un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *