Dans le cadre de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail qui se tient le 28 avril 2019, nous avons pensé relater diverses réalités et impacts d’une mauvaise santé des employés au Québec.

Qu’est-ce qu’un travailleur en bonne santé ?
D’abord, il est important de définir ce qu’est un employé en bonne santé. En fait, c’est assez simple. Il s’agit d’une personne qui se sent bien dans son corps (santé physique), dans sa tête (santé psychologique), dans son équipe de travail (santé sociale) ainsi que dans sa tâche (santé spirituelle) à accomplir. Les problèmes de santé les plus fréquents chez les travailleurs sont les maladies chroniques, les troubles musculo-squelettiques (cause principale des incapacités physiques) ainsi que les problèmes de santé psychologique (cause de 40 à 50 % des absences au travail).

Les coûts reliés à cette mauvaise santé
La santé des employés, lorsqu’elle est mauvaise, apporte son lot de répercussions négatives sur l’entreprise. En effet, parmi celles-ci, on dénote les frais engendrés par l’absentéisme. Au Québec, on dénombre que les travailleurs s’absentent à raison de 10,8 jours par année, ce qui est plus élevé qu’au Canada, dont la moyenne est de 9,3 jours.

Aussi, notons les coûts reliés à la santé et à la sécurité au travail (SST), qui selon les taux établis en 2017 à la CNESST, représentent environ 1,77$ sur 100$ en masse salariale. Il faut également tenir compte des coûts indirects reliés aux frais de gestion et d’expertise, de remplacement des travailleurs ainsi que des coûts d’investigation. En fait, ces coûts indirects représentent de 1 à 10 fois les coûts directs de la mauvaise santé des employés.

De nos jours, le roulement de personnel est fréquent. Les principales causes sont l’accumulation d’insatisfactions au travail, le stress engendré ainsi que les problèmes relationnels avec son ou ses supérieurs. Ce phénomène engendre plusieurs coûts directs soit, les coûts reliés au départ de l’employé, aux efforts déployés pour le recrutement, au processus de sélection ainsi que les sous dépensés pour la formation que le nouvel employé devra recevoir. Parmi les coûts indirects, notons la perte d’expertise, de clientèle, des retards de production ainsi que des insatisfactions chez les collègues de travail.

Il ne faut pas oublier les primes payées en assurance collective. La prime annuelle moyenne se situe normalement entre 1500 $ et 4000 $ (évaluée selon divers facteurs) par employé. Lorsqu’il y en a, le paiement des primes est généralement partagé entre l’employeur et l’employé.

À tout cela, s’ajoute les frais reliés au présentéisme. Ce phénomène est décrit comme étant celui par lequel un salarié est à son travail alors que son état physique ou mental le rend moins productif et efficace. Ces coûts représentent de 2 à 3 fois les coûts de l’absentéisme. Le présentéisme est donc un enjeu important dont les entreprises doivent tenir compte.

En conclusion, le Groupe entreprises en santé, pour lequel nous sommes fournisseur de services professionnels en santé et mieux-être en entreprise (kinésiologue, nutritionniste, massothérapeute, kinésithérapeute, thérapeute en réadaptation physique, etc.), réalise une tournée d’activités à travers le Québec. Ceci dans le but de promouvoir la santé et le mieux-être dans les milieux de travail. Cette dernière, qui sera réalisée en collaboration avec plusieurs partenaires régionaux, vise à sensibiliser les employeurs et à les encourager à passer à l’action.

En Chaudière-Appalaches, la tournée est organisée en collaboration avec le Pavillon du cœur Beauce-Etchemin. L’événement se tiendra le 11 juin prochain, au club de golf de Beauceville. Les gestionnaires ainsi que les conseillers en ressources humaines sont invités à y participer. Si vous désirez faire appel à nos différents services ou avoir plus d’informations, contactez-nous au 418 227-1843 ou écrivez-nous à info@coeur.ca.

Article écrit par Mario Messier publié le 29 avril 2019 par En Beauce.com

Lire l’article en ligne

Photo by Rex Pickar on Unsplash

Partagez !

Faites un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *