Comment créer une culture d’entreprise ? Vos employés se rendent-ils au travail en ressentant un sentiment de connexion entre travail et vie personnelle ? Voici un article pouvant influencer la durée de leur carrière au sein de votre entreprise.

« Avez-vous un meilleur ami au travail ? » C’est l’une des questions du renommé sondage Q12 de Gallup pour mesurer l’engagement des employés dans leur travail et culture d’entreprise.

L’une des raisons pour lesquelles cette question semble faire partie des outils de mesure de l’engagement est que l’on passe beaucoup de temps au travail. Le fait d’être entouré de personnes par qui on se sent soutenu et en bonne compagnie rend heureux d’aller travailler. Aussi, pouvez-vous imaginer vous rendre à votre travail et n’y avoir personne que vous considéreriez comme un ami ?

L’un des aspects de l’amitié, de la convivialité au travail c’est le partage d’histoires, surtout au sujet des événements positifs qui ont lieu dans nos vies. Il y a quelque chose de rassurant et d’encourageant d’entendre des collègues de travail parler de leurs familles, de leurs animaux de compagnie ou de leurs passe-temps. Et pourtant, dans certains milieux de travail, cela n’arrive pas. Dans ces cas, ces personnes ne se sentent pas suffisamment à l’aise pour parler de leur enfant de dix ans qui vient de gagner une compétition de skateboard ou de leur partenaire qui a reçu un grand prix lors d’un concours. Nous devrions pouvoir évoluer dans des cultures d’entreprise où chacun peut partager les histoires positives de sa vie sans craindre la jalousie de collègues de travail ou, pire encore, sans avoir l’impression que ces collègues ne s’en soucient pas vraiment.

Le but est de faire de notre culture une culture où tout un chacun est réellement heureux pour l’autre et accepte de partager les bonnes nouvelles de l’autre. C’est particulièrement important pour les millennials qui semblent avoir un lien plus étroit entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle, notamment par le biais des médias sociaux.

Pour que nos collègues soient réellement intéressés par les bonnes nouvelles de notre vie, nous devrions d’abord passer plus de temps à célébrer les réussites les uns des autres. Si des collègues sont jaloux des réussites des uns ou des autres au travail, il est moins probable qu’ils veuillent aussi entendre parler de bonnes nouvelles qui ont lieu dans la vie desdits collègues.

Alors, comment bâtir une culture d’entreprise où les employés se célèbrent vraiment les uns les autres ?

  • Il serait utile qu’ils ne considèrent pas que les ressources, les récompenses et la reconnaissance sont rares. Sinon, célébrer la réussite d’un collègue serait une occasion de réussite en moins pour eux-mêmes. Trouvez des moyens d’augmenter le nombre de récompenses ou d’occasions de reconnaissance à faire circuler.
  • Mettez en place des moyens pour que les collègues s’encouragent les uns les autres. Certaines entreprises ont des programmes d’encouragement pour les pairs dans le but de stimuler la reconnaissance entre collègues. Cela incite à se féliciter les uns les autres et à réfléchir quant à la contribution de tout un chacun au sein de l’entreprise.
  • Votre culture d’entreprise offre-t-elle des moyens informels de se féliciter les uns les autres pour les bonnes choses accomplies ou vous en tenez-vous à la traditionnelle cérémonie de remise des prix annuelle (si vous en avez une) ? Les félicitations spontanées ou les notes de remerciement peuvent grandement contribuer à créer une culture plus positive au travail.
  • Prenez le temps de répondre à un courriel que vous recevez, car cela contribue à créer une culture d’entreprise plus positive. Dans certains cas, cependant, les gens ne répondent pas du tout à un courriel et l’expéditeur se pose des questions. Un simple « merci de m’avoir suggéré de participer à ce programme, j’apprécie vraiment » quand l’expéditeur vous dit « Voici un programme de leadership qui pourrait vous intéresser » ne prendrait pas beaucoup de temps, et cela démontrerait des affirmations positives et de la courtoisie professionnelle.
  • Envoyer un remerciement à un collègue et copier son superviseur est une excellente façon de reconnaître son travail à sa juste valeur et sa contribution.

La création d’une culture d’entreprise où on se félicite les uns les autres peut avoir l’avantage supplémentaire de renforcer les liens et amitiés entre collègues, surtout s’ils s’encouragent les uns les autres. Avoir des amis au travail est pour certains un élément motivateur très important pour se rendre au travail et permet de ressentir un sentiment de connexion positive entre travail et vie personnelle. Ce lien social et la possibilité de partager au travail des histoires positives de leur vie non professionnelle sont particulièrement importants pour les jeunes générations et peuvent influencer la durée de leur carrière au sein des entreprises.

Publié par Forbes le 14/08/2019

Lire l’article en ligne

Partagez !

Faites un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *