jumelles qui pointe vers la ville

Intimidation, harcèlement et surmenage : de plus en plus d’employeurs sont préoccupés par le climat de travail au sein de leur entreprise. Radio-Canada a appris qu’un professeur de l’Université de Sherbrooke s’associe au conférencier Jasmin Roy pour créer un observatoire visant à prévenir les milieux de travail toxiques.

« Il est arrivé tout ce phénomène du mot-clic #MoiAussi et un moment donné j’ai dit, on s’occupe des victimes, il faut s’en occuper, mais il n’y a aucun observatoire qui parle du développement des compétences émotionnelles et relationnelles dans notre société », explique Jasmin Roy.

L’idée est née lors d’un entretien entre M. Roy et le professeur au Département de psychologie de l’Université de Sherbrooke, François Courcy.

« On se demandait quel était le moyen de rejoindre le plus grand bassin de population possible pour sensibiliser les gens à l’importance de soigner ses relations et la meilleure structure demeurait l’observatoire. » — Jasmin Roy

L’Observatoire sur les saines habitudes de vie émotionnelles et relationnelles n’en est qu’à ses débuts. Ses chercheurs tenteront de répondre à ce type de questions : comment doivent se comporter les collègues, comment aborder un problème ou s’adresser à un employé? Les relations harmonieuses sont à la base de tout et permettent d’éviter les scénarios catastrophes comme le harcèlement ou l’intimidation, insiste M. Courcy.

Lire l’article complet de Marie-Laurence Delainey.

SOURCE : Radio-Canada

Laisser un commentaire

*
*

Les champs obligatoires sont marqués *