les soft skills au travail

Dans son ouvrage « Les compétences du XXIe siècle » qui vient de paraître aux éditions Dunod, Jérémy Lamri met notre cerveau à nu ! Le futur docteur en sciences cognitives, ancien président du Lab RH, livre une analyse éclairante sur les soft skills, que l’Homme doit développer s’il veut continuer à créer de la valeur face à la technologie toute puissante. Interview.

Quelles sont les compétences clés du XXIe siècle ?

Ce sont celles qui permettent de résoudre des problèmes en groupe. Ces compétences ne sont donc pas techniques. Il y en a 4 principales, que l’on appelle les 4C : la créativité pour trouver des solutions, l’esprit critique pour réfléchir de manière logique, la coopération et la communication pour travailler ensemble. Il y a aussi une méta-compétence, la capacité à apprendre, qui est fondamentale.

En quoi ces compétences diffèrent-elles de celles attendues au siècle dernier ?

Ces compétences ne sont pas nouvelles ! La théorie que je porte dans l’ouvrage montre que se sont précisément ces compétences qui ont permis à l’Homme de se hisser tout en haut de la chaîne alimentaire, alors qu’il n’y était pas destiné. Au fil du temps, l’Homme a pris le dessus sur ses prédateurs car il a été capable d’utiliser son environnement à son propre compte, en se regroupant, en créant des outils et des mécanismes pour se protéger… Le XXe siècle a été marqué par l’industrie. Ce sont les compétences d’exécution et de reproduction qui étaient principalement valorisées. Dans notre économie d’aujourd’hui, toutes les tâches simples et répétitives peuvent être effectuées par des machines. Les 4C redeviennent donc centrales car la technologie, qui sait faire beaucoup de choses mieux que nous, apparaît comme un nouveau prédateur. Petit à petit, nous perdons notre utilité et avons donc besoin de nous adapter à ce nouvel environnement.

Lire l’article complet de Gaëlle Fillion.

SOURCE : Exclusive RH

Laisser un commentaire

*
*

Les champs obligatoires sont marqués *